Diététique et Santé : 

Il est rare, lors des consultations, que je ne m'intéresse pas à la diététique de mes patients.
La médecine chinoise prend en compte la diététique en tant que donnée fondamentale.

Une diététique erronée peut contribuer voire mener à certains déséquilibres.
Une diététique appropriée peut quant à elle aider à résorber ces déséquilibre ou prévenir l'apparition d'autres problèmes.

Le "bien manger" chinois n'a pas grand chose à voir avec les plats souvent trop gras que nous trouvons dans les restaurants asiatiques en occident.
 Il incite à harmoniser ses repas, la façon de les aborder, ce qu'on y met, tant dans la qualité que dans les proportions.
Enfin, il incite à manger de tout, n'interdit rien... tant qu'une certaine modération est de mise.

Le corps,  tire son énergie (et les substrats tels que le sang) à partir de deux sources : l'air et la nourriture.
Il dispose par ailleurs de réserves qui permettent  de faire face aux coups durs, ou de fonctionner plus longtemps et plus loin.
Une alimentation erronée entraîne des manques que le corps va compenser en puisant dans ses réserves.
Ces réserves doivent être préservées. Bien manger (notamment) permet de ne pas y toucher.

J'ai coutume de rappeler à mes patients qu'en cabinet, nous ferons 3/4 séances d'acupuncture, assorties de 100/200g de plantes.
A côté de ça je leur rappelle qu'ils feront 3 repas/jour, 21 repas par semaine, 84 repas par mois...

Il en va donc de la responsabilité du patient de ne pas dépendre constamment de la thérapeutique.
Retrouver une alimentation lui permettra de se maintenir en bonne santé. Il est de ma responsabilité de thérapeute de le guider en ce sens.